Les p’tits trucs qui facilitent la vie de la nailista

Ce soir, deux nailarts pour le prix d’un seul !
Pour vous montrer des choses qui nous rendent la vie de nailista plus simple.

Vous connaissez la manucure au scotch ? On coupe plein de petits bouts de scotch pour les coller de façon harmonieuse sur les ongles, on recouvre de vernis et on ôte les scotches
Sauf que en vrai, les scotches se collent partout sur nos doigts, quand on les retire pas dans le bon ordre, ça reste coincé et ça finit par baver.
Oui mais voilà, y’a des gens qui ont pensé à tout et ont créé les stickers !
Un sticker, c’est une forme autocollante toute prête, on le décolle de son support, on le pose sur l’ongle, et on applique le vernis.
J’ai décidé de tester les stickers vinyl : une matière souple et assez épaisse, et qui ne se déchire pas.
J’ai choisi ceux de la boutique Pshiiit. En plus on peut choisir son coloris 😁 (4,50€ la planche)

image

image

J’ai testé les formes type étoile (réf KaBoum).
J’ai appliqué un vernis noir de Kiko. Ensuite, treeeeeeees important : on laisse sécher, mais vraiment hein !
Après un premier essai un peu bof, j’ai préféré laisser mon vernis noir sécher toute une nuit et terminer mon nailart le lendemain.
Le lendemain donc, j’ai posé un sticker sur mon ongle, et j’ai appliqué Molly de ILNP. J’ai renouvelé l’opération sur chaque ongle en variant la position de chaque sticker. Puis terminé par une couche de topcoat.

image

image

L’avantage de ces stickers :
La matière épaisse mais souple permet de les re-utiliser plusieurs fois. J’ai utilisé 2 stickers pour chaque main.
L’inconvénient :
ils collent VRAIMENT bien, alors si c’est pas trop sec en dessous, tout vient…..😬
L’astuce : comme pour le scotch, les poser sur le dessus de la main plusieurs fois pour leur ôter un peu de leur collant.
Malgré tout, j’aime bien ! Et puis y’a plein de formes qu’on peut poser comme on veut pour laisser libre court à notre imagination.

Deuxième nailart : qui ne s’est pas excitée, énervée à vouloir retirer un vernis pailleté ??? C’est une vraie m…… à dissolver ces vernis ! On leur pardonne à chaque fois parce qu’ils sont trop beaux, mais crotte de zut de flute, quelle tannée !
Eh bien, tout ça, c’est FINI !!!!
Y’a des gens (quand on y pense : y’a des chercheurs qui cherchent à faciliter la vie des nailistas…. C’est complètement dinnnnngue !) qui ont trouvé THE base magique 😍😍😍
Ça existe dans plusieurs marques, mais Maybelline vient de sortir la sienne en grande surface, et franchement pour environ 4€, faut pas s’en priver !
On la pose comme une base normale, on laisse sécher et on applique son vernis pailleté. Et on y pense plus.
Lorsque vient l’heure de retirer son vernis, il suffit de gratter un peu à la base de l’ongle, et le vernis se retire d’un seul coup d’un seul comme une pellicule !!! C’est MAGIQUE !!
La base a formé comme une pellicule elastique qui se décolle toute seule.
Vous me croyez pas hein ?
Alors…. Photo !

image

J’ai choisi de la paillette de compèt’ !!! I’m not à Lion de ChinaGlaze.

image

Au passage, je vous montre aussi le topcoat Maybelline GelEffect qui donne un joli fini glossy et bombé aux ongles et sans faire baver un stamping !

Mon joli nailart, avec un stamping (plaque BundleMonster et vernis Kiko métallique, sur Essie Romper Room) et un accent-nail paillette.

image

Et là…. Je retire les paillettes ! Même pas peur 😝

image

Alors ?? Convaincues ?!

Juste une petite précision : on ne combine pas la base Peel off avec la pose d’un sticker (ben ouais forcément, j’ai essayé….😲).
Quand on décolle le sticker…. Eh ben ça décolle tout en dessous….

Publicités

Sur l’envers du décor…..

Profitant de la présence de mon étudiante de fille pour avoir un cobaye (toujours contente de jouer le cobaye dans ces cas-là… 🙂 ), j’ai voulu tenter un stamping inversé.

Quésako le stamping inversé ????

Cela consiste à effectuer le stamping sur un support, pour le récupérer ensuite.

Dans la pratique, il faut :
– une feuille de plastique (une pochette protège-document fait parfaitement l’affaire),
– une base,
– un motif à stamper (de préférence un motif où on pourra remplir les zones avec des couleurs différentes). Ici, c’est la plaque 406 de Bundle Monster,
– un vernis noir pour le stamping,
– des vernis de couleur

On commence par déposer une couche de base sur la feuille plastique (un rectangle plus grand que l’ongle).
On attend que ça sèche, puis on vient stamper dessus le motif voulu avec le vernis noir (ici : Camelot de A England).
Et ensuite, on « colorie » les espaces laissés vides avec les couleurs de son choix, de préférence au pinceau fin. On peut déborder un peu sur le noir, ce n’est pas grave, puisqu’on travaille à l’envers : c’est le dessous du motif qui se retrouvera sur le dessus de l’ongle.

On attend que tout soit bien sec, et on décolle délicatement la couche, en gratouillant avec l’ongle pour commencer à décoller un peu la pellicule, et en s’aidant éventuellement d’une pince à épiler et en pliant la feuille de plastique. (comme si on voulait décoller proprement une étiquette de prix pour qu’elle vienne en entier et sans laisser de trace de colle… ça vous parle comme image ?).
On applique une couche de base sur l’ongle. Sans attendre que ce soit complètement sec, on vient poser la pellicule sur l’ongle (faut pas se rater, sinon c’est mort !!!!). Perso, ma couche de base était complètement sèche, la pellicule adhère moins bien au départ, mais on peut ajuster plus facilement.
Ensuite, avec un coton-tige imbibé de dissolvant, on enlève le surplus tout autour de l’ongle (c’est ça le plus chiant à faire dans l’histoire !), et on termine par une couche de top coat (ici Gel Look de Kiko).

Pour ceux qui connaissent (et c’est ma fille qui a fait la remarque) : c’est la même technique que le Windows Color (des motifs que l’on crée avec une peinture spéciale verre, sur une feuille plastique, qui se décolle comme une pellicule après séchage, et qu’on vient poser sur les fenêtres).

BM406 copie

Ma fille avait choisi un motif aztèque, sur lequel j’ai posé les couleurs suivantes :
Avalon de A England
Where is my chauffeur de Essie
Breakin’ de China Glaze
Birefringence de I Love NP

J’ai aimé :c’est quand même plus facile de faire du « coloriage » sur un support que directement sur ses ongles.
J’ai moins aimé : La phase de nettoyage autour de l’ongle.

Je ne suis pas sure de le refaire sur mes propres ongles (poser la pellicule sur la main gauche avec la main droite quand on est gauchère….). Ou alors, avec un motif plus simple (histoire que si c’est de travers, ça ne se voit pas trop…).

Le rendu est perfectible je trouve, mais pour une première fois, je ne suis pas trop mécontente. Sachant que ma fille a les ongles courts (par obligation !), la surface de travail est pitite-pitite !

Image

ILoveNP sur ilnp.com
A England, Essie et China Glaze sur atoutscharme.com
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com

Jingle Bells…. Jingle Bells…

Période oblige, j’ai eu envie de céder au thème de Noël moi aussi !
Pour ce nailart : du rouge et du blanc.
Après avoir posé smooth base de Kiko, j’ai appliqué 1 couche de 285 Scarlet Red de Kiko. Puis 2 couches de 439 Cyber Red de Kiko également.
Sur tous les ongles sauf l’annulaire, un stamping avec la plaque BM416 de la collection Create your Owns de Bundle Monster et le blanc de Konad.
Pour l’annulaire, un petit sapin stylisé. Pour le réaliser : 2 morceaux de scotch posés de façon à faire un triangle, puis des bandes de stripingtape pour les guirlandes. Et on recouvre de Blanc de Essie. Quelques petites décorations au dottingtool et I’m not a Lion de China Glaze et Gel Look de Kiko.
Et….. Voilà le résultat !!!

20131219-121829.jpg
Me voilà assortie à Santa Claus !

Konad un peu partout sur le net (entre autre amazon.fr)
Kiko en boutique ou en ligne
China Glaze, Essie sur atoutscharme.com
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com

Avalanche de photos….

Aujourd’hui, c’est jour de déstockage !

Voici des nailart qui datent un peu, mais que j’aime bien, alors je partage !

Du blanc, du noir, du doré.. du chic !
L’index, le majeur et l’annulaire sont recouvert de Blanc (Essie).Puis stamping Pueen sur ces 3 ongles avec un Kiko Mirror Taupe.
Sur l’index et l’annulaire, j’ai masqué la moitié de l’ongle avec du scotch, et recouvert l’autre moitié avec Kiko Noir.
Sur le pouce et l’auriculaire, Kiko noir.
Sur toutes les parties noires, des touches de Vampire Vanity de Bourjois (effet feuille d’or).
Puis, sur les 2 ongles bicolores, un striping tape doré pour delimiter les 2 couleurs.
IMG_1979

De la dentelle et de l’or…..
Sur tous les ongles, j’ai posé Charmed I’m Sure de ChinaGlaze. Puis un stamping sur le pouce, l’index, le majeur et l’auriculaire avec les plaques Pueen 09 et BundleMonster BM323, BM317 et Kiko Mirror 628.
Et pour finir, des touches de Vampire Vanity de Bourjois sur l’annulaire.
IMG_1992

De la paillette matifiée !
Sur tous les ongles, Alterego Alias de ColorClub, puis Purple Stuff de ILoveNP. Et pour matifier le tout, 2 couches de 3in1 mat de Kiko.
IMG_2213

Encore du chic classique en noir et blanc.
J’ai posé Blanc de Essie sur tous les ongles. Sauf lannulaire sur lequel j’ai appliqué HDMetal S3 de Modelite.
Puis stamping avec les plaques BundleMonster et Cheeky et Konad Noir.
IMG_2214

Du rouge sexy et de la paillettes ! Ambiance festive !
Sur l’index et l’annulaire : 439 Cyber Red dans la Serie Digital de Kiko.
Sur le pouce, le majeur et l’auriculaire : Topless & Barefoot de Essie.
Puis stamping avec BundleMonster BM412 et 432 Fluent Red de la serie Laser de Kiko.
Et 437 Intuitive Pink de la Serie Digital de Kiko en touche sur le bord de l’ongle.
IMG_2319

Clin d’oeil à la marque ILoveNP !
Indie Go sur tous les ongles. Sauf l’annulaire en accentnail avec Topless & Barefoot de Essie et dottingtool avec Indie Go
La photo ne rend pas justice à la beauté de Indie Go. Un bleu multichrome tirant sur le violet selon la lumière avec des touches de framboise qui clignotent  au milieu de tout ça !
IMG_2427

Konad un peu partout sur le net (entre autre amazon.fr)
Kiko en boutique ou en ligne
Bourjois en grande surface
China Glaze, ColorClub, Essie sur atoutscharme.com
ILoveNP sur ilnp.com
Modelite chez Tati
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com, amazon.fr (pour Cheeky), pueencosmetics.com

Magical Tour

Hop ! Ce soir c’est tour de magie 😉
L’un des premiers (beaux) vernis que je me suis achetée, c’est un Nfu Oh.
Rien que le flacon c’est un petit bijou : un buste de femme corseté surmonté d’un bouchon sculpté également.
Puis, le contenu est à la hauteur du contenant.
Celui dont je vous parle appartient à la collection Opal. Ce vernis est gorgé de flakies. Ce sont des paillettes de taille diverse incorporées dans une base qui peut être transparente ou pas. Ici la base est un vernis jelly (translucide) violet agrémenté de flakies aux multiples reflets.
Ce type de vernis donne tout son potentiel posé sur un vernis foncé et non pas seul (car sinon pour avoir un résultat opaque, il faudrait cumuler les couches !).
Et c’est là que ça devient magique : une fois posé, cette merveille pare vos ongles de reflets changeants allant du vert au rouge en passant par du violet. Trop trop fascinant !
Ca faisait un petit bout de temps que je m’en étais servie.
J’ai décidé de l’associer à un vernis China Glaze de la collection Autumn Nights.
Après avoir posé ma base, j’ai appliqué 2 couches de Don’t Make me wine de China Glaze. Puis après avoir laissé sécher, j’ai déposé le Nfu Oh 51 (1 couche).
Pour l’annulaire et l’index, j’ai appliqué une base à l’eau (Fnug) puis 622 Wisteria de Kiko dans la collection Mirror. La base à l’eau va permettre d’avoir un résultat bien lisse sans trace de pinceau (inconvénient de ce type de vernis). Puis j’ai effectué un stamping avec la plaque BM423 de la dernière collection Create your own de Bundle Monster et don’t make me wine.
On termine par une couche de Gel Look de Kiko qui va renforcer les reflets du Nfu Oh et bien le lisser.
Ne reste plus qu’à jouer avec la lumière….

20131104-221414.jpg

20131104-223540.jpg

China Glaze et Nfu Oh sur Atouts Charme, Chez-Delaney…..
Kiko en boutique ou en ligne
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com

Octobre Rose….

Avant que le mois ne se termine, je tiens à publier ma modeste contribution à cet évènement.
Depuis 20 ans, Octobre devient Rose avec la campagne de lutte contre le cancer du sein (BCA en anglais pour Breast Cancer Action). Vous avez certainement toutes vu diverses animations organisées dans ce but. Pour plus d’informations, voir ici.

Et le monde des npa (Nail Polish Addict) décline à sa façon ce petit ruban rose.

J’ai donc moi aussi eu envie de créer un nailart sur ce thème.

J’ai commencé par poser 2 couches de Ring a Ring o’Roses 262 de chez Rimmel.
Sur 2 ongles, j’ai effectué des pois à l’aide de mon dottingtool et de I’m not a Lion de China Glaze.
Et pour finir, un stamping avec 3 motifs différents provenant de la collection Create Your Own de BundleMonster (plaque BM321 BM317) et le blanc de chez Konad. Et une couche de Gel Look de Kiko.

Le résultat : un nailart tout en douceur…

IMG_2147

Rimmel en grande surface
Konad un peu partout sur le net (amazon.fr)
China Glaze sur Atouts Charme, Chez-Delaney…..
Les plaques de stamping Bundle Monster sur Bundle Monster

Je suis scotchée….

Effet de matière et opposition de texture avec 2 couleurs qui fonctionnent bien entre elles. On pourrait même penser à des boules de Noël à accrocher dans le sapin 😛

Ici, j’ai utilisé la technique du scotch (maskingtape) qui consiste à protéger une partie de l’ongle pour vernir la partie restée libre.
J’ai commencé par poser 2 couches de 432 Fluent Red de chez Kiko dans la collection Laser.
Et ensuite…. ON LAISSE BIEN SECHER.. mais vraiment bien hein ?!
On peut aussi s’aider d’un top coat accélérateur de séchage. Il en existe dans différentes marques. Le mien c’est Quick Dry and High Shine de Catrice. On l’applique comme un top coat et ça permet de sécher plus vite le vernis. Mais il n’empêche que avec la technique du scotch, rien ne vaut de prendre son temps !

Et après j’ai découpé des bouts de scotch, que j’ai d’abord collés sur le dos de ma main, histoire de leur enlever un peu d’adhérence.
Je suis venue placer mes bouts de scotch sur mes ongles en diagonal, et pour l’annulaire et l’index, j’en ai posé 2 de façons à former un triangle au bout.
Avec I’m not a lion de China Glaze, j’ai recouvert les parties laissées libres. 2 couches c’est bien.
Et on enlève aussitôt les scotch (bon faut y aller mollo, si on veut pas tout enlever en même temps !). Si on attend, le vernis sèche, forme une plaque qui risque de partir en même temps que le scotch. Si on fait tout bien comme il faut, on obtient une belle séparation bien franche et nette. C’est beau…. 😀

Pour finir, une couche de mon top coat Gel Look de Kiko et on peut aller se pavaner avec des ongles qui brillent de mille feux !

20131028-170241.jpg

Konad un peu partout sur le net (amazon.fr)
China Glaze sur Atouts Charme, Chez-Delaney…..
Catrice sur Atouts Charme

Un pêle-mêle de techniques

Aujourd’hui, ça va être du vieux que je ressors !

D’anciennes manucures que j’ai faites dont je mets ici les photos un peu pêle-mêle avec quand même des explications du comment-j’ai-fait 🙂 (différentes techniques)

Je commence par les waterdecals. Quesako les waterdecals ? Tout  bêtement les décalcomanies de notre enfance ! Ecoutez la chanson de Gotainer et sa « Manie du décalco » et vous aurez l’explication du comment on fait !
J’ai trouvé ça sur internet, ça coute pas grand chose (entre 2 et 3 euros la planche) pour 20 motifs (de quoi faire 2 manucures si on se fait tous les doigts et/ou si on a 5 doigts à chaque main :P), et y’a plein plein de motifs différents.
Pour la 1ere photo, j’ai posé Blanc de Essie (c’est un peu galère à poser du blanc, ça fait toujours des patés, des trainées ou des trous ! En fait, faut pas chercher à repasser tout de suite, sinon caca-beurk. Il faut poser une 1ere couche assez fine, attendre que ça sèche et poser la 2e en s’appliquant bien), et pour l’annulaire Dark Coral Pink 283 de chez Kiko. Et ensuite, j’ai posé des waterdecals dans un style un peu japonisant sur tous les ongles sauf l’annulaire. Donc, comme les décalcos, on découpe les motifs de la planche, on laisse tremper quelques secondes dans l’eau froide, et ensuite, on attrape le motif qui glisse tout seul, avec une pince à épiler et on l’applique sur l’ongle. C’est un peu minutieux, faut pas trop se rater en le posant. Si il est bien mouillé, on peut le repositionner mais faut faire vite. On laisse sécher et on applique un top coat.

Pour la 2e photo, j’ai posé Whimsical de Essie. Et ensuite, même technique que précédemment mais avec des petits lacets qui donnent un petit coté glamour !
IMG_1487  IMG_1503

Pour la manucure suivante, technique du dégradé (ou gradient in english !).J’ai commencé par poser Blanc de Essie. Une fois sec, j’ai appliqué Saturday Disco Forever de Essie (le orange) et DJ play the song de Essie (le violet) dans la collection Neon 2013.
On dépose quelques gouttes de vernis sur un support (papier alu, plastique, etc….), et on vient prélever du vernis avec un petit morceau d’éponge (alors pas l’éponge pour faire la vaisselle hein ! Non, il faut prendre une éponge à maquillage. J’en ai trouvé à Saga pour 1 ou 2 euros les 6 ou 8 petits triangles. Ou sinon une éponge ronde dans laquelle on vient découper un petit morceau. Après ça part à la poubelle).
Et ensuite on tamponne progressivement l’ongle en partant du bord. Il vaut mieux procéder en plusieurs fois en ayant la main légère de façon à créer un dégradé. Quand on a fini, on n’attend pas que ça sèche et on vient lisser le tout avec un top-coat qui va achever de fondre la couleur. Attention à pas trop insister avec l’éponge, car la couche du dessous se décroche un peu (et ça fait un trou… pas beau !!!!) ou alors, c’est un bout d’éponge qui reste collé sur l’ongle  (pas beau non plus !!!).
IMG_1479

Pour la manucure qui suit, j’ai voulu me faire des ongles assortis à ma robe ! Donc là, j’ai tout fait au pinceau à main levée. Et ben, je peux vous dire que la 1ere main ça va tout seul, mais quand j’ai commencé à peindre avec ma main droite (moi gauchère à fond !!!)…. .. pas simple ! J’ai eu l’impression d’avoir 4 ans et d’apprendre à dessiner  😛
Coté vernis : toujours Blanc de Essie pour le fond. Saturday Disco Forever de Essie et du noir (Kiko ou Konad je ne sais plus) pour les motifs. Et un pinceau tout fin pour faire les motifs inspirés par ceux de ma robe tout bêtement.
Et une couche de top coat pour la finition. Petit aparté pour le top coat, y’en a quand on les applique, ça vous ruine tout votre boulot !!! On a beau attendre que ça soit bien sec, quand on va l’appliquer, ça fait des grosses bavouses bien caca (on est content…. 😦 ). Avec le Gel Look de Kiko, j’ai pas cet inconvénient (par rapport au 3 in 1 Shine de Kiko aussi, que j’applique plutôt en base du coup).
IMG_1469

La manucure suivante est super fastoche ! J’ai commencé par appliquer Too cool to tango 842 de chez Rimmel. Puis, un top coat à paillettes de la marque ILoveNP. C’est une marque ‘indie’ (pour indépendante : des passionnées qui fabriquent elles-même leurs vernis). Je l’ai trouvée sur internet, d’abord sur le site Etsy, et finalement elle a son propre site. Moi je vous le dis, elle vend du rêve cette fille (qui habite au Texas !). Donc, pour le top coat, c’est Once Upon A Starry Night. Je l’ai appliqué par petites touches en prélevant dans le flacon des paillettes et les déposant sur l’ongle.
Et mon Gel Look Kiko pour lisser le tout.
IMG_1458

Photo suivante : les ongles de ma cousine en guest-star ! (elle se reconnaitra je pense…. 😉 ). Y’a eu intense « reflexionnage » par rapport à la tenue (c’était pour aller à un mariage).
J’ai commencé par poser Reggae Splash 705 de chez Rimmel sur tout l’ongle. J’ai posé 2 morceaux de striping tape (du scotch tout fin tout fin qui existe dans plusieurs coloris, ici du doré). Ensuite de part et d’autre des striping tape, j’ai appliqué Fancy Pants de chez Essie (je crois que je l’ai fait au pinceau fin et non pas avec le pinceau du flacon, car j’aurais bavé sinon).
J’ai effectué un motif en stamping avec du blanc de chez Konad (pour les stamping, j’utilise le blanc et le noir de Konad, qui sont plus epais et font des jolis motifs bien nets. En revanche, je ne les applique jamais en vernis « standard » car ils sont tellement épais que c’est une vraie tannée à appliquer correctement !). J’ai utilisé la plaque 22 de chez PUEEN (collection Sumptuous Gallery)….
Et pour les finitions, un petit strass collé avec du top coat, et un petit degradé de paillettes dorées (directement fait avec le pinceau du flacon) I’m not a Lion de China Glaze.
Et par dessus tout ça, une couche de top coat.

Ca nous a pris tout un après-midi….. Mais c’est surtout parce qu’on parlait en même temps :P……..
IMG_1455

Non non, je n’ai pas découpé la robe de Minnie pour me la coller sur les ongles !
Technique du dotting-tool (outil pour faire des points in french !)
Encore une fois, c’est facile facile !
J’ai appliqué mon vernis rouge en toile de fond (je ne sais plus lequel… je crois un kiko mais pas sure….).
Puis avec un dotting tool (cf photo), j’ai effectué mes pois en 2 temps : d’abord des pois noirs (Konad), puis des pois blancs (Konad) légèrement décalés par dessus les noirs, ce qui donne cet effet de relief.
Et….. une couche de top coat.
IMG_1392   dotting

Pour le suivant, un stamping.
Celui-là, je l’aime bien. Ca fait pensé à de la porcelaine.
J’ai appliqué Waltz de Essie (c’est un blanc un peu translucide, ce qui donne cet effet porcelaine). En revanche, pas trop opaque, j’ai dû lui coller 3 couches !
Et ensuite un stamping réalisé avec la plaque 21 de chez PUEEN et le vernis In The Navy de chez Bourjois.
IMG_1390

Pour cet effet Berlingot (ou cabine de plage on m’a dit aussi :-)), j’ai utilisé 5 vernis différents, un pour chaque doigt (hé oui…. j’ai 5 doigts à chaque main !).
450 Sunny Days, 842 Too Cool to Tango, 262 Ring a Ring O’Roses (jaune, bleu, rose), le tout chez Rimmel, Amande Défilé (vert) de chez Bourjois et Lilas Montparnasse (parme) du Club de Createurs de Beauté.
Et j’ai effectué un stamping blanc (Konad) avec la plaque CH10 de chez Cheeky.
IMG_1217

Pour la photo suivante et ce camaieu de parmes, j’ai utilisé différentes techniques : du stamping, du scotch et du dotting tool.
Alors en détail, ça donne :
J’ai appliqué en fond le Dark Violet 332 de chez Kiko, et Excalibur de chez AEngland pour l’annulaire.
Puis j’ai appliqué des morceaux de scotch sur l’auriculaire (en biais), le majeur (un triangle au bout de l’ongle), l’index (en biais) et le pouce (2 morceaux sur les bords). Du scotch tout bête, moi je prends celui dit ‘invisible’, j’en prends des bouts que je colle d’abord sur le dos de ma main, histoire que ça adhère moins. Et, là faut attendre que le vernis soit bien bien sec pour poser le scotch, sinon…. on ruine tout et on est colère :-(.
J’ai appliqué sur les parties non masquées Lilas Montparnasse du Club des Créateurs de Beauté.
J’ai stampé un motif de la plaque 15 de chez PUEEN avec Excalibur pour tous les ongles sauf l’annulaire que j’ai fait avec Wisteria 622 dans la collection Mirror de chez Kiko.
J’ai terminé par quelques pois au dotting tool et Excalibur.
On enlève tous les scotches et on termine par une couche de top coat.
IMG_1223

Je termine mon roman par cette dernière manucure très Flower Power !
J’ai d’abord posé en fond MicroGlitter Yellow 269 de chez Kiko. Puis avec une éponge, j’ai effectué le dégradé depuis le bord de l’ongle avec Melon 356 de Kiko aussi. Une couche de top coat pour fondre l’ensemble (là du coup, on peut prendre un top coat qui bave, c’est pas grave, c’est justement ce qu’on veut !).
Puis un stamping blanc (Konad) avec la plaque 25 de chez PUEEN. Et re un coup de top coat (mais cette fois, on veut pas de bavouse, alors j’ai pris Gel Look de Kiko)
IMG_1221

Voilà, on est arrivé au bout…. enfin pour celles qui ont eu le courage 😛

Bourjois et Rimmel en grande surface
Konad un peu partout sur le net (j’ai dû les acheter sur amazon.fr)
China Glaze sur Atouts Charme, Chez-Delaney…..
Essie sur Atouts Charme
AEngland sur Pshiiit Boutique,  Le Doux Nuage, Bec Et Ongles, entre autres…
ILoveNP sur I Love Nail Polish
Kiko en boutique ou en ligne
Les waterdecals sur BeauteDesign-Shop
Les plaques de stamping PUEEN et CHEEKY sur amazon.fr