Détournement de tapis….

En ce moment, on commence à voir un peu partout sur les blogs un nouvel accessoire ‘indispensable’ à toute nailista : une feuille de travail dans une matière souple (silicone) sur laquelle sont imprimées des formes d’ongles pour réaliser des stamping inversés. Cette feuille a également l’avantage de protéger le plan de travail. Cet accessoire est vendu 18€ environ….
Bon, ok c’est pratique, ok ça protège la table, ok ça se nettoie facilement… Mais ça fait cher le kilo 😱
Alors on réfléchit un peu…
Feuille en silicone….. Ça existe déjà ça… Pour la pâtisserie !
Je fouille dans mon placard et déniche un tapis dans cette matière souple et incollable !
Allez hop, je le degraisse à fond avec un coton de dissolvant, et me lance dans mon test de reverse stamping.

Je realise 10 ‘patches’ avec la base Express Manucure FortiFluor de Maybelline. Une couche suffit.
Je laisse sécher et je stampe sur chaque patch le motif de la plaque SE02A de la collection Encore de Pueen.
Et je vais ensuite remplir les vides au pinceau fin avec un camaïeu des vernis suivants :
– 503 et 516 de Colour Alike
– Lady of the Lake de aEngland
– Molly de ILNP

image

image

Après avoir bien laisser sécher mes patches, je gratte doucement un coin : le patch vient gentiment se décoller de mon tapis sans se déchirer ! Youpiiii 🙌🙌🙌

Je depose mon patch sur mon ongle sur lequel j’ai posé ma base et un vernis corail (Ciate).

image

Reste la partie la plus pénible : ôter le surplus du patch avec un pinceau trempé dans le dissolvant.
Une couche de topcoat plus tard, il n’y a plus qu’à admirer le résultat 😎😎😎

image

Conclusion ?
Un tapis tout simple en silicone déniché au rayon pâtisserie ou sur internet pour 3 fois rien remplace avantageusement cette feuille de travail.
Le silicone a l’avantage de résister au dissolvant. Et le vernis sec se retire en utilisant le racloir du stamping.

Allez ce tapis va rejoindre définitivement mon matériel nailart !
Toutes façons, je ne l’utilisais pas pour faire mes macarons, je préfère le papier sulfurisé 😋

Le concept du mat brillant !

Aujourd’hui, on va causer de la nouvelle collection Satin Velvet de Kiko.
De jolis vernis aux couleurs très tendance et au fini mat satiné, et au prix raisonnable de 4,90€.
J’ai opté pour les couleurs suivantes :

image

688 Butter, 689 Vintage Rose, 690 Misty Pink, 695 Ivory Taupe, 696 Titanium Lilac , 697 Midnight Blue.

Les 4 premiers sont de très beaux nudes. Le Titanium Lilac un parme grisé, et le Midnight Blue, comme son nom l’indique un bleu nuit profond.
Une fois sec, on obtient un fini mat très chic sur ces couleurs, avec de petites particules pailletées (mais mates !) au reflet changeant.

En voyant les photos, vous allez me dire « il est ou le fini mat ? »
J’étais partie sur l’idée d’un contraste entre le mat et le holographique.
Et une fois mon stamping posé, j’ai trouvé que mon Dancing with Nureyev de aEngland ne ressortait pas assez. Un peu à regret, j’ai décidé de poser un top coat glossy (Gel Effect Dr Rescue Gemey-Maybelline).
Finalement, même si l’effet mat à disparu, j’aime beaucoup ce nailart aux couleurs très délicates, et l’association Dancing with Nureyev Midnight Blue et Titanium Lilac fonctionne plutôt bien.

Le stamping a été réalisé avec les plaques BM-710 et BM-720 de la collection Secret Garden chez BundleMonster.

Je reviendrai bientôt avec ces vernis dans leur version d’origine (satin mat).
En attendant, je vous laisse avec les photos de ce nailart.

image

image

image

Quand le pied de la poule rencontre une paillette….

Les fêtes sont terminées, mais je fais durer l’ambiance festive avec une manucure alliant le classique pied-de-poule à la paillette dorée.
Pour cela, j’ai utilisé :
– Ladylike Luxe de Ciate
– Gold Fever de Sephora
– Camelot de A England

image

Pour l’accent nail de l’annulaire, j’ai posé Camelot en 2 couches, et réalisé un gradient avec Gold Fever.

Pour les autres ongles, j’ai d’abord appliqué 2 couches de Ladylike Luxe, puis Gold Fever en tapotant le pinceau sur l’ongle pour bien répartir les paillettes. On laisse sécher et en recouvre d’un topcoat (Gel Look de Kiko) pour bien lisser le tout.
Après avoir laissé sécher, on passe à la réalisation du stamping avec le motif pied-de-poule de la plaque BM322 de BundleMonster.
Et pour finir, à nouveau une couche de topcoat pour faire briller le tout.

Et voilà le résultat tout en or à paillettes !

image

Ambiance Bollywood

Aujourd’hui, ce sont les ongles de ma fille qui jouent les stars 🙂
Inspirée des tissus chatoyants indiens, cette manucure combine un gradient et du stamping.
L’accent nail  est réalisé avec 2 couches du sublime Ciaté Fairy Whisper.
Sur les autres ongles, j’ai appliqué en alternance Molly de ILNP et Lady Luck de H&M.
Puis, à l’aide d’une éponge, j’ai tamponné Avalon de AEngland pour effectuer le gradient.
Une couche de Top coat pour lisser le tout et on est prête pour attaquer le stamping.

Pour cette seconde étape, ma fille a choisi la plaque Pueen SE3B de la collection Encore.
Pour reproduire les effets brillants des tissus, j’ai utilisé 628 Gold et 629 Rame de la collection Mirror de Kiko.
Les deux vernis ont été appliqués ensemble sur la plaque de façon à, là encore, donner un rendu dégradé.

Et maintenant…. Place à la danse aux photos 😍😍

image

image

image

image

10 ongles et un mariage….

« Dis Tata Lolo, je suis de mariage bientôt, tu crois que tu pourrais me faire les ongles ? »….
Une photo de la tenue plus tard, date était prise !

L’idée était bien évidemment d’assortir tout ça.
Il nous fallait du bleu pour la robe, du gris pour les chaussures, et de la paillette.
On a opté pour In The Navy de Bourjois et Indie Go de ILoveNailPolish pour le bleu, Ascalon de A England pour le gris, de foil holo argenté et de strass pour la paillette.

Mode d’emploi : une couche de In The Navy sur tous les ongles.
Sur l’annulaire : un accent nail avec du foil holographique argent.
Sur les autres ongles, une couche de Indie Go, puis un arrondi à la base de l’ongle avec Ascalon.
La finalisation : une série de strass ronds et carrés a la limite de cet arrondi.
On scelle bien le tout avec une couche de Gel Look de Kiko.

Et voilà le résultat !
Avec des ongles pareils, ma petite cousine ne devrait pas passer inaperçue 😎😎😎😎😎

image

image

image

image

Je moutonne… Tu moutonnes…. Elle moutonne…

Paie ton titre pourri !!
Mais en ce moment, sur les blogs, c’est une déferlante de vernis sublissimes plus holo les uns que les autres. Déferlante également de marques indies qui proposent des choses… Wahouuu !!
Alors, ben voila, je fais pareil… Je moutonne quoi !
Pour cette manucure, on aura besoin de :
Nfu Oh 61
– Ultra Violet 04 de Layla dans la collection Hologram Effect
– The Lady of the Lake de A England
– Camelot de A England
– d’une base à l’eau (ici Fnug)
– d’un top coat (Gel Look de Kiko)
– une éponge
– la plaque 07 Moyou dans la collection Suki

J’ai fait un dégradé sur l’annulaire en posant Nfu Oh 61 puis The Lady of the Lake à l’eponge.

Sur les autres ongles, j’ai posé Ultra Violet 04 (3 couches ont été nécessaires pour obtenir quelque chose de bien opaque). Et j’ai réalisé mon stamping avec Camelot en prenant les motifs un peu au pif sur la plaque.
Avec ces plaques, c’est le coté sympa : on n’obtient jamais le même motif, chaque ongle est unique !
On topcoate le tout et…. tadaaaaam !!

Ne pas oublier la base à l’eau pour les vernis holo : sinon ça fait des trous et c’est moche…

Allez je vous laisse avec les photos.

20140526-184722-67642019.jpg

20140526-184722-67642475.jpg

20140526-184722-67642816.jpg

20140526-184723-67643140.jpg

20140526-184723-67643440.jpg

20140526-190208-68528076.jpg

La plaque Moyou sur la pshiiit-boutique et sur Moyou
A England, Nfu Oh, Layla et Fnug sur Atouts Charme
Kiko en boutique et sur Kiko en ligne

Sur l’envers du décor…..

Profitant de la présence de mon étudiante de fille pour avoir un cobaye (toujours contente de jouer le cobaye dans ces cas-là… 🙂 ), j’ai voulu tenter un stamping inversé.

Quésako le stamping inversé ????

Cela consiste à effectuer le stamping sur un support, pour le récupérer ensuite.

Dans la pratique, il faut :
– une feuille de plastique (une pochette protège-document fait parfaitement l’affaire),
– une base,
– un motif à stamper (de préférence un motif où on pourra remplir les zones avec des couleurs différentes). Ici, c’est la plaque 406 de Bundle Monster,
– un vernis noir pour le stamping,
– des vernis de couleur

On commence par déposer une couche de base sur la feuille plastique (un rectangle plus grand que l’ongle).
On attend que ça sèche, puis on vient stamper dessus le motif voulu avec le vernis noir (ici : Camelot de A England).
Et ensuite, on « colorie » les espaces laissés vides avec les couleurs de son choix, de préférence au pinceau fin. On peut déborder un peu sur le noir, ce n’est pas grave, puisqu’on travaille à l’envers : c’est le dessous du motif qui se retrouvera sur le dessus de l’ongle.

On attend que tout soit bien sec, et on décolle délicatement la couche, en gratouillant avec l’ongle pour commencer à décoller un peu la pellicule, et en s’aidant éventuellement d’une pince à épiler et en pliant la feuille de plastique. (comme si on voulait décoller proprement une étiquette de prix pour qu’elle vienne en entier et sans laisser de trace de colle… ça vous parle comme image ?).
On applique une couche de base sur l’ongle. Sans attendre que ce soit complètement sec, on vient poser la pellicule sur l’ongle (faut pas se rater, sinon c’est mort !!!!). Perso, ma couche de base était complètement sèche, la pellicule adhère moins bien au départ, mais on peut ajuster plus facilement.
Ensuite, avec un coton-tige imbibé de dissolvant, on enlève le surplus tout autour de l’ongle (c’est ça le plus chiant à faire dans l’histoire !), et on termine par une couche de top coat (ici Gel Look de Kiko).

Pour ceux qui connaissent (et c’est ma fille qui a fait la remarque) : c’est la même technique que le Windows Color (des motifs que l’on crée avec une peinture spéciale verre, sur une feuille plastique, qui se décolle comme une pellicule après séchage, et qu’on vient poser sur les fenêtres).

BM406 copie

Ma fille avait choisi un motif aztèque, sur lequel j’ai posé les couleurs suivantes :
Avalon de A England
Where is my chauffeur de Essie
Breakin’ de China Glaze
Birefringence de I Love NP

J’ai aimé :c’est quand même plus facile de faire du « coloriage » sur un support que directement sur ses ongles.
J’ai moins aimé : La phase de nettoyage autour de l’ongle.

Je ne suis pas sure de le refaire sur mes propres ongles (poser la pellicule sur la main gauche avec la main droite quand on est gauchère….). Ou alors, avec un motif plus simple (histoire que si c’est de travers, ça ne se voit pas trop…).

Le rendu est perfectible je trouve, mais pour une première fois, je ne suis pas trop mécontente. Sachant que ma fille a les ongles courts (par obligation !), la surface de travail est pitite-pitite !

Image

ILoveNP sur ilnp.com
A England, Essie et China Glaze sur atoutscharme.com
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com

MangaNailArt….

Depuis quelques temps, on voit sur les blogs des présentations des nouvelles plaques Moyou.
Moyou, c’est un site anglais qui propose un nouveau concept de plaques. Rectangulaires, collées sur un support plastifié et présentées dans un étui cartonné au dessin soigné, ces plaques proposent des motifs par thème et pour celles que j’ai choisies, une véritable petite oeuvre d’art.
J’ai opté pour 2 plaques : une dans la collection Suki, et l’autre dans la collection Fairytale.
Pour mon premier essai, j’ai choisi la plaque Suki pour un effet manga.

20140225-221740.jpg

J’ai appliqué le feerique Nfu oh 61, sauf sur l’annulaire sur lequel j’ai posé Camelot de A England.
Et j’ai stampé !!! Avec Camelot et Nfu Oh 61(pour l’annulaire).
L’astuce pour bien délimiter le motif : evider un petit rectangle dans une feuille, poser celle-ci sur la partie à stamper sur la plaque, et récupérer alors le motif avec le tampon.

Et maintenant…. Avalanche de photos !

20140225-222955.jpg

20140225-223017.jpg

20140225-223027.jpg

20140225-223043.jpg

20140225-222256.jpg

Nfu Oh et A England chez Atouts Charme
Les plaques Moyou chez Pshiiit-Boutique

Absolute et vieilles dentelles…..

Dernier des nailarts qui attendait de venir s’afficher ici (eh oui, beaucoup de décalage entre mes réalisations et mes publications…… 😦 )

J’aime bien l’opposition des couleurs. Le gris argenté métallique Excalibur de A England qui tranche sur ce bleu sombre animé de reflets Absolute Zero de ILoveNP.
Ce dernier n’est d’ailleurs pas à la vente : la créatrice de cette marque l’offrait en cadeau à partir d’un nombre de vernis commandés !
J’ai utilisé ce motif dentelle que j’adore qui vient de la plaque Bundle Monster B323 pour l’index, le majeur et l’annulaire.
Pour l’auriculaire et le pouce, j’ai testé 2 nouvelles plaques que l’on m’a offertes : GA33 et GA49 de Gals.
IMG_2695

Mes ongles étaient bien courts…. De la casse dû au basket ! Eh oui, le basket et le nailart ça fait pas bon ménage….

ILoveNP sur ilnp.com
A England sur atoutscharme.com
Les plaques de stamping sur bundlemonster.com

Déluge britannique….

Après avoir commandé et reçu mes petits nouveaux de la marque A England, je ne pouvais pas faire autrement que les tester !
Voici donc différentes manucures réalisés avec ces superbes vernis.

Pour commencer : un Galaxy Nails réalisé avec Avalon, Lady Of The Lake, Her rose adagio, Dancing with Nureyev et un petit intrus de chez Nfu Oh : le holo 61. J’ai posé Avalon en 2 couches, puis à l’aide d’une éponge, j’ai déposé des petites touches successives des 4 autres vernis.
Pour finaliser, j’ai réalisé au pinceau avec un vernis blanc les petites étoiles. Pour celles-ci, il suffit de déposer un point de vernis, puis d’étirer vers le haut et le bas, puis gauche, droite.
Et on topcoate le tout avec Gel Look de Kiko.
IMG_2690

IMG_2730
Ensuite, un stamping réalisé sur fond de Camelot (un joli noir glossy-glossy !). J’ai utilisé la plaque PUEEN 08 et Dancing with Nureyev (un bleu-lavande holographique).
IMG_2754

IMG_2756

Vous suivez toujours ? Alors, voici une manucure au scotch.
J’ai commencé par poser Molly de ILoveNP. On attend que ça sèche VRAIMENT bien. Puis, on délimite au scotch des triangles sur le majeur, le pouce, l’annulaire et l’auriculaire. On remplit les espaces ainsi définis avec Her Rose Adagio.
Pour l’index, j’ai posé des bandes parallèles de striping-tape, et j’ai ensuite recouvert avec Her Rose Adagio.
On retire ensuite les scotch et striping-tape.
Et pour rendre le tout plus net, j’ai posé du striping-tape argenté sur les bordures des triangles.
Une couche de toap-coat Gel Look pour sceller le tout.
IMG_2739

Le nailart suivant est un mix&match de Her Rose Adagio et Dancing with Nureyev.
Je les ai posé en alternance sur chaque doigt.
A l’aide de la plaque CH14 de Cheeky et de Camelot, j’ai déposé des petites fleurs.
On obtient une manucure toute en délicatesse.
IMG_2770

IMG_2772

Je termine avec le sublissime Avalon que j’ai tout simplement posé, et rehaussé d’un effet holographique avec Prisma Gloss Silver de la marque Orly.
Sans le vouloir, ce vernis s’accorde pile-poil avec mon gilet violet !
IMG_2791

IMG_2789

Tous les vernis chez Atouts Charme

Sauf ILoveNP que l’on trouve également sur Pshiiit-Boutique

Les plaques PUEEN et CHEEKY sur Amazon.fr